Obidaya

By Pearo
In Lokal
Mar 11th, 2014
0 Comments
2429 Views

obidaya

Obidaya est né de la rencontre entre quatre chanteurs passionnés, et portés par la même envie: composer un Roots Reggae à la fois authentique et original. Héritiers des formations vocales jamaïcaines tels que les Gladiators, les Meditations ou encore les Abyssinians, ils ne tardent pas à rassembler des musiciens expérimentés, amoureux du Reggae, et séduits par le projet.Puisant à la fois dans les tonalités blues du early roots, les grooves Hip Hop du UK Rocker’s, les méandres mystiques du dub ou encore les mélodies chatoyantes de la musique africaine, Obidaya s’est créé un univers musical unique et riche. Côté chants, les timbres, les personnalités et intellects du quatuor créent une réelle diversité des thèmes et des atmosphères, avec comme fil conducteur un attrait naturel pour la langue anglaise et une approche spirituelle et culturelle, portée par le message d’amour et d’espoir de Rastafari. Chez Obidaya, le reggae est un travail commun de recherche, de partage et d’inspirations diverses.C’est en donc 2009 qu’Obidaya se forme autour de sa formation vocale. Le premier concert est donné en juin, et les dates parisiennes s’enchaînent rapidement, du Cabaret Sauvage à la Bellevilloise. Au cours de l’année 2010, Obidaya entre en studio pour enregistrer les premières pistes de son album. Le groupe entreprend alors sa première tournée en province,  découvrant avec joie que sa musique s’est diffusée en dehors de la capitale.

Puis en août 2011, le groupe passe un cap et prend la route pour une 1ère grande tournée vers la Pologne. Le groupe se produit dans des festivals et salles à la notoriété bien établie sur place. L’accueil du public y est alors extraordinaire, le succès auprès des professionnels bien réel, les liens avec ce beau et chaleureux pays sont alors définitivement tissés. Obidaya y retournera en 2012 y donnant plus de 20 concerts en moins d’un an dont un passage au festival historique Afryka de Torun. Dans le même temps, le groupe ira chauffer les planches au Luxembourg, et à Berlin pour 5 concerts dont le dernier au Yaam, club emblématique du reggae Berlinois.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/86324570″ params= »color=ff6600″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

L’album avance de plus belle, le long et lent travail de l’autoproduction porte ses fruits. Obidaya trouve son son et peut enfin penser à une sortie officielle. En décembre 2012, enfin le groupe se produit pour la première fois en tête d’affiche d’un club parisien : Le Petit Bain. La soirée est un succès et laisse présager un bel avenir pour le groupe.

Après la sortie d’un street EP, le groupe est repéré par Musicast, leader en France pour la distribution des groupes indépendants. L’album sort finalement dans toute la France à la fin avril 2013, agrémentés de versions dub (dont une collaboration réussie avec Dubmatix).

Début mai 2013 Obidaya a entamé une grande tournée en France mais aussi en Belgique pour présenter cet album dont ils sont fiers, et qui, selon de nombreux professionnels, marquera le reggae en France. Le point d’orgue ce début de tournée, le concert du 12 juin à la Bellevilloise, n’a fait que confirmer la popularité croissante d’Obidaya avec une salle comble et une ambiance surchauffée.
En septembre 2013, Prince Baba prend la décision de s’éloigner de la scène et du chant pour se consacrer à la production studio. Ainsi le quatuor devient trio, Prince Baba restant dans l’équipe pour gérer une partie de la direction artistique du projet. En cadeau de « départ », il laisse un clip de son hit « Sweet Reggae Music », que l’on peut retrouver sur le 1er album au côtés de « Move », une autre big tune de sa composition.

Aujourd’hui Obidaya est allé présenter sa musique à tous les publics, jouant aussi bien dans des centres pour handicapés, que pour des jeunes enfants, ou encore en prison. Leur tournée se poursuivra tout le long de l’année 2014, aujourd’hui le groupe a joué une centaine de concerts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.